Les commissaires anonymes

Commissaires pour la première fois

Commissaires pour la première fois

F93
collection départementale d’art contemporain de Seine Saint Denis
Classe de 6ème du collège Jacques Prévert à Noisy le Sec
Classe de 5ème SEGPA du collège Lavoisier à Pantin

Depuis 2009, le Conseil général de la Seine-Saint-Denis développe un programme intitulé « La Culture et l’Art au Collège ». Cette démarche, portée par l’association F93, repose sur la présence, en classe et pendant plusieurs semaines, d’un artiste ou d’un scientifique ayant pour mission d’engager les élèves dans un processus de recherche et de création. Les commissaires anonymes sont intervenues dans deux classes pour faire découvrir la pratique de commissaire en concevant une exposition à partir de la collection départementale d’art contemporain de Seine Saint Denis.

“C’est quoi une expo ?” “Un commissaire de police, je sais ce que c’est ! Mais celui d’exposition, je ne vois pas…”

Huit séances d’atelier en classe pour faire découvrir la pratique de commissaire d’exposition et la collection départementale d’art contemporain de Seine Saint Denis.
Les ateliers ont amené les élèves à concevoir une exposition au centre d’art contemporain de Montreuil le 116. Chaque classe a sélectionné neuf oeuvres parmi les deux milles de la collection à partir du mode opératoire de l’abécédaire de Gilles Deleuze. Chaque lettre de l’alphabet a été associée à un mot clés permettant de commenter une oeuvres. Il en ressort une sélection visuellement et sémantiquement hétéroclite, riche car représentatif des multiples références culturelles de ces cinquante cinq jeunes commissaires.

J comme JEU

John Baldessari, 6 colorful inside job, 1977
Cette œuvre est une performance.
Un jour, un homme peint une salle blanche en rouge.
Puis tous les jours, il change de couleur.
Il a peut-être envie de changements dans sa vie.
Au bout d’un moment, les coins de la salle disparaissent et on croirait une surface.
L’artiste fait ça comme si c’était un jeu.

L comme LEGENDE

Marie-Laure Decker, Affiche comme une image Championnat de basket, 1994
L’image ne me dit pas tout, je dois me questionner pour comprendre.
C’est un match de basket.
J’imagine que l’équipe de France dispute une finale.
Elle est en train de perdre parce que l’équipe adverse a deux points d’avance.
Un joueur prend le ballon et cherche à marquer. Il saute loin.
Les autres joueurs l’en empêche.
La photographie ne nous dit pas ce qu’il se passe ensuite alors je propose : 
Il manque son coup, fin du match. Il ne rentrera pas dans la légende.
La légende, dans le vocabulaire des métiers de l’exposition, c’est aussi toutes les informations qui sont écrites à coté de l’oeuvre : le nom de l’artiste, le titre, l’année de création, le type d’oeuvres, la dimension, la technique.

O comme OMBRE

Joël Lumien, Rencontres chorégraphiques, 1990
Les gens dansent, leurs ombres aussi.

inclure/foot