Les commissaires anonymes

cova’s flags

cova's flags

sur invitation du collectif ConstructLab

Les commissaires anonymes ont été invitées par le collectif Exyzt/ConstructLab en résidence la Casa do Vapor, un chantier participatif pour la création d’une zone de vie collective dans le village de pêcheurs au sud de Lisbonne, Cova do Vapor. L’idée d’une série de drapeaux fut lancée et après dix jours de séjour entre la plage, le port et l’atelier, des aventures de machines à coudre. Les commissaires anonymes hissèrent les voiles sur les toits de Cova. Dessinés et réalisés avec plusieurs habitants, huit symboles furent finalement érigés comme drapeaux.

« Nous avons cherché les valeurs qui représentaient ce village si singulier et les symboles que l’on pouvait leurs associer. Tout d’abord le vent nous a semblé être un parfait élément pour symboliser les belles énergies qui se déploient autour de la Casa. En observant les architectures et les usages quotidiens nous avons réuni une petite collection de pictogrammes abstraits. Rapidement, les gens nous ont ensuite fait des propositions plus imagées, illustrant un point de vue plus personnel, un rapport intime au contexte social, à l’histoire du village. Nous avons eu le temps de réaliser huit drapeaux, mais si ce n’était pas si long et délicat à confectionner, nous aurions eu assez d’idées pour en faire à l’infini, que le ciel en soit rempli ! »
Les commissaires anonymes, extrait des interviews du journal de Cova.

Cova, ce n’est donc pas seulement le soleil et la mer, c’est aussi une sardine ><>, une rampe de skate et un coucher de soleil, l’anniversaire de Rodrigo et le phare du Buggio, la rencontre d’un cornetto et d’un esquimo, l’amour, la piraterie et une volonté commune de se battre pour pérenniser le village contre les spéculations immobilières de la côte.

inclure/foot