Les commissaires anonymes

ETIENNE BOULANGER, IMMEDIATELY (WITHOUT MEDIATION)

ETIENNE BOULANGER, IMMEDIATELY (WITHOUT MEDIATION)

fabrique Expoplu
association Etienne Boulanger

Présentation des travaux d’Etienne Boulanger et d’Edwin Stolk dans le cadre de l’exposition “the Power of a way of thinking has above all to do with its ability to move” de l’artiste et commissaire belge Stijn Van Dorpe.

L’artiste français Etienne Boulanger était en résidence à New York quand il décèda en 2008. Suite à ce tragic événement, une fondation a été constituée et a collecté les oeuvres et les traces de ses recherches. Elle agit aujourd’hui dans le but de faire connaître la démarche de l’artiste. L’exposition à Nijmegen présentait une projection grand format d’une série de diapositives qu’Etienne Boulanger avait réalisé sur des grands chantiers immobiliers à Pékin en 2004. Les commissaires anonymes ont été invités à découvrir le fond de la collection et à présenter le travail d’Etienne Boulanger selon un point de vue analytique, critique et performatif.

« IMMEDIATELY (AT ONCE) & IMMEDIATELY (WITHOUT MEDIATION). » Hakim Bey

En 2001, Étienne Boulanger arrivait à Berlin dans la perspective d’y mener une recherche artistique sur le nouveau dessin de cette ville alors en transition. Durant six mois, il expérimenta un mode de vie nomade dans les espaces vacants de l’espace urbain accessibles depuis la rue. Intitulée Plug-in Berlin, cette performance au long cours répertorie les espaces vides, les creux, les interstices dans lequel un corps peut disparaître de la vue, se réfugier ou s’installer temporairement. Repérage photographique et plan d’action à l’aide de cartographies, ses études sensibles des zones délaissées découlent d’une expérience physique de la ville, touchant à la question de l’intégration et de la survie des hommes dans le contexte urbain. Comment trouver sa place ? Comment se faire une place ? En arpenteur pirate, Étienne identifia les friches, les trous dans les murs et les appartements vides usant du même coup ces espaces indéfinis pour y séjourner. Sa vie quotidienne et sa recherche artistique étaient liées par la même obsession radicale de vivre des ressources spatiales et matérielles que dissimule la ville ; il vécut deux années sans appartement attitré, aménageant dans différents quartiers de Berlin de dispositifs conceptuels et pragmatiques de survie : microconstruction, hôtel temporaire, boucliers, abris, etc.

« L’Immédiatisme est un pique-nique – mais il n’est pas facile. L’Immédiatisme est le chemin le plus naturel pour d’imaginables humains libres – il est donc l’abomination la plus contre nature aux yeux du Capital. L’Immédiatisme triomphera, mais seulement au prix de l’auto-organisation du pouvoir, de la clandestinité & de l’insurrection. L’Immédiatisme est notre délice, l’Immédiatisme est dangereux. »
Hakim Bey

Proche des théories de la piraterie contemporaine d’Hakim Bey comme les Zones Autonomes Temporaires ou l’Immédiatisme, Étienne Boulanger s’établit dans les micro et macro-zones urbaines parallèles aux espaces dominants. La violente réalité de la propriété et des règlementations de l’espace public rendant souvent la ville hostile à toute forme d’appropriation l’avait bien décidé à regagner du terrain. Répertoire d’expérimentations militantes pour la reconsidération des modes de vie spontanés, éphémères et transitoires, l’œuvre d’Étienne Boulanger inspire nos pratiques urbaines quotidiennes à plus d’immédiateté pour plus de liberté.

inclure/foot