Les commissaires anonymes

PRESS HERE TO STOP !

PRESS HERE TO STOP !

Joséphine Kaeppelin
POPPOSITIONS

Présentes dans le Brass comme les vestiges d’une ère industrielle florissante, cuves, tuyauteries et autres engrenages témoignent d’une activité de production mécanique impliquant de nombreux ouvriers. Les grands sites de production industrielle quittant petit à petit l’Europe, l’ordinateur vient remplacer toute manipulation manuelle spécifique et devient en occident l’unique moyen de garder les commandes dans le fonctionnement globalisé de la production. L’installation de l’impression sur bâche grand format, faux semblants d’écran géant en état de veille, met en perspective les différentes époques de la technologie, de son obsolescence et de la place de plus en plus diffuse de l’homme dans ce processus de renouvellement constant.

Le travail de Joséphine Kaeppelin est ancré dans des questionnements de la place de l’artiste en Europe face aux nécessités du développement post industriel. L’articulation d’internet et des dispositifs numériques High Tech à des méthodes de fabrication artisanales est au centre de ses recherches esthétiques et techniques. La sélection de pièces présentées pour POPPOSITIONS, réunies sous le titre PRESS HERE TO STOP ! convoque la présence humaine dans le fonctionnement des nouveaux outils de production et de consommation. Pouvons-nous réellement intervenir dans un autre rôle que celui du spectateur fasciné ?

Vue générale de l'installation, © Joséphine Kaeppelin Vue générale de l’installation, © Joséphine Kaeppelin -

Screen, 2013, © Joséphine Kaeppelin Screen, 2013, © Joséphine Kaeppelin -

appuyer sur pause, 2012, © Joséphine Kaeppelin
sans titre (E-Ink drawings), 2013, © Joséphine Kaeppelin
inclure/foot